Cherchez pas, le titre est presque une private joke que seules les férues de young adults litt' peuvent comprendre...

Mais pour les autres, Je peux expliquer.

Ces derniers-mois, j'ai lu beaucoup, énormément, j'ai lu à m'en faire péter la "pEnse".
Tout le temps, par tous les temps, à toutes les heures du jour, de la nuit -de la nuit surtout.
Dans tous les sens, en long, en large et en travers, parfois même de travers.
Partout, à pied, en train, en métro -mais pas à vélo.
Dans mon bain (parce que le jour venu c'est encore là que les Petits me dérangent le moins -chut, Maman baigne- sans que je culpabilise trop -bah quoi, faut bien que je me lave !), dans mon lit (de toutes manières depuis que j'ai 8 ans je suis infoutue d'éteindre la lumière sans avoir gobé quelques lignes. Là où c'est un peu problématique, c'est que c'est trrrrrrès dur pour moi d'éteindre avant d'avoir refermé la dernière page... J'ai peu dormi donc, hé hé. Pour changer. Hé hé bis.), aux toilettes aussi un peu, évidemment. 

En VO, en VF, que de l'anglais de toutes manières, ou de l'américain, et un peu de français.
Pourquoi en VO ?

Parce que je suis prétentieuse :
Mais dis-donc là cette phrase... ou cette sensation... je suis sûre que j'aurais pas dit ça comme ça. Ca vient de l'auteur ou du traducteur ? M'en vais vérifier. Oh, ah vraiment non, j'aurais point écrit ça comme ça ! (j'exagère évidemment, il y a quelques traductrices à qui je tire mon chapeau, parce que la VF est bien plus succulente que la VO. Si, si je vous assure, et la palme revient à celle qui traduit Charlaine Harris, chhhhhhttttt).

Parce que je fais ma crâneuse :
Oui, tu compreeeennnnds, je ne lis qu'en VO parce que sinon, c'est sûr, on passe à côté de la substantifique moëlle de la chose. Je préfère être au plus près de l'âââââme de l'auteur. Pardon, de l'autrice (j'ai lu rien que des filles ! C'est mon côté misandre, hé hé).

Parce que je suis impatiente :
CôA ! Attendre encore 6 mois que le suite paraisse en français ?! Ca va pas ta tête non, il me faut la suite tout de suite maintenant ! (et même des fois le livre n'est pas du tout prévu en français. Ce serait quand même trop bête à côté de quelque chose qui pourrait me plaire, hein ?)

Parce que j'ai mauvaise conscience :
C'est peut-être rien que de la crotte ce truc, je vais le lire en anglais, au moins/au pire j'aurais pas tout perdu, j'aurais practicé, voire imprové, my english...

Parce que j'aime ça, surtout.

 

Evidemment, j'ai une excellente guide en la matière, et une acolyte-partageuse non moins excellente (c'est décidé, on fait bibilothèque commune. C'est quelqu'une de -bon- goût... elle a les mêmes que les miens ! Warf !)

Mais-z'-attention, rien qui ne soit destiné aux plus de Dix-septE ans et demi (ben oui, je mets un E, c'est rien que pour des filles, hé hé).

Vous voulez jeter un œil ?

(pas de panique, je ne compte pas me lancer dans la critique littéraire, cet exercice m'est absolument impossible ! Lisa, Clarabel et Ktl font ça très bien. Pour ma part, je suis bien infoutue de lire avec ma cervelle, je n'ai aucun recul, juste la tripe en bataille, avec pour seuls baromètres mes soupirs -d'extase ou d'exaspération. Genre "j'adore trop - c'est trop nul - je me suis trop fait ch...". 17 ans et demi je vous dis !
Et comme je suis bêtement loyale et fidèle, je suis très indulgente avec tout auteur qui m'aura fait battre le cœur au moins un p'tit coup, et encore plus indulgente avec les personnages qui m'ont fait rêver une demi-fois. Apr!è tout leur est permis, il en faut vraiment beaucoup pour que je me détourne)